Les députés Eric POUILLAT (LRM) et Robin REDA (LR) ont rendu leur rapport, amende forfaire délictuel ou contravention semble la seule réponse apportée alors que de nombreux pays européens ont tout bonnement décriminalisé l’usage de cannabis ou même des drogues, la France continue de répondre à la problématique par la répression.

Répression qui a démontré son inefficacité du propre aveu des autorités judiciaires (magistrats, policiers, gendarmes, douanes…) puisque tous, sont d’accord sur au moins un constat : la consommation de cannabis et de substances psychoactives en général, n’a fait que s’amplifier ces 30 dernières années.

Pourtant les gouvernements qui se succèdent, peine à se tourner vers le pragmatisme, vers la réduction des risques et des dommages malgré de nombreux rapports allant dans ce sens, sur le plan international.

Si on pourrait se satisfaire de l’abandon des peines de prison pour les consommateurs, il reste difficile de comprendre la casi absence de consultation des usagers et des professionnels de la réduction des risques.

Pour aller plus loin, communiqué de presse de NORML, association militant pour une reforme des lois sur les drogues et en particulier le cannabis, un avis éclairé : https://www.norml.fr/communique-amende-forfaitaire