La Réduction des Risques en Milieu Festif est un modèle d’intervention qui tente de répondre aux risques liés aux temps de la fête (avant, après, pendant). Dans les années 90 avec l’émergence des raves et des scènes techno, des associations d’auto-supports et de santé communautaire se développent pour construire une alternative à la prévention primaire et à la réponse sanitaire systématique.

Ce ne sera qu’en 2004 avec la loi de santé publique que les interventions de réduction des risques en milieu festif seront reconnues.

Sa mission première est l’Outreach, aller vers les populations qu’on ne rencontrera pas dans les structures médico-sociales, pour lesquelles les messages de prévention et de réduction des risques ne font pas toujours sens ou qui ne sont pas concernés par les prises en charge socio-sanitaire, leur pratique ou leur consommation n’étant pas forcément problématique.

Dans l’idéal, cette pratique doit être mis en œuvre avec des pairs, usager/ex usager de PPA qui sont en capacité de partager de façon pragmatique, leur expérience/expertise de leur usage(s).

Principes éthiques de l’interventions

Non Jugement

Respect du Choix de l’Autre

Responsabilisation de l’Usager

Confidentialité

Anonymat

Déroulement idéal d’une intervention de Réduction des risques en milieu festif

La réduction des risques en milieu festif intervient en amont de la fête, en commençant avec les organisateurs qui sont demandeurs d’une intervention et qui se doivent de remplir des obligations légale (déclaration en préfecture par exemple) et des obligations liées à leur démarche de réduction des risques :

  • Organiser la coordination entre les équipes de secours, de sécurité et de réduction des risques
  • Mise à disposition de moyens logistique
  • Accueil des bénévoles (PASS, repas, hébergement s’il a y lieu)
  • Eau Gratuite pour les usagers de la fête

Lors de l’évènement, nous mettons à disposition du matériel et de la documentation et échangeons avec les usagers de la fête sur les sujets qu’ils souhaitent aborder. Lorsque nous distribuons un kit de consommation à moindre risques, nous essayons de nous assurer que l’usager sait utiliser le KCMR et qu’il se sente la liberté d’aborder sa consommation. Produits psychoactifs, audition, sexualité, pratiques festives, informations des cadres légaux (sécurité routière, prohibition, deal, etc.).

Après la fête, nous réalisons une fiche d’évaluation avec l’équipe qui intervenante et qui nous permet de faire un bilan d’intervention auprès des organisateurs avec les points de progression dans leur organisation de façon générale. C’est aussi une base de négociation si nous sommes souhaités sur l’édition suivante.